Aller au contenu

Comment chauffer correctement le lait maternel ?

    chauffer lait maternel

    Bien que l’allaitement soit pratique, il est parfois inévitable de laisser son bébé. Que ce soit pour le travail ou pour aller faire des courses, il vous faudra montrer à la personne qui s’occupe de vous comment faire chauffer correctement le lait maternel. Réchauffer du lait maternel n’est pas comme réchauffer un biberon de lait en poudre, mais ce n’est pas compliqué non plus.

    Il y a de bonnes et de mauvaises façons de réchauffer le lait maternel. Si vous ne le faites pas correctement, cela peut entraîner la perte d’une partie de la valeur nutritionnelle du lait maternel.

    Que vous chauffiez du lait maternel congelé ou réfrigéré, l’essentiel est de le chauffer progressivement et uniformément. Le non-respect de cette consigne peut entraîner une surchauffe.

    En outre, aucune règle ne vous oblige à réchauffer le lait maternel. Certains bébés le boivent froid, mais la plupart préfèrent qu’il soit réchauffé, comme s’il sortait du sein.

    Chauffer le lait maternel à la bonne température

    Une fois que vous avez réchauffé le lait maternel, mettez-en quelques gouttes sur votre poignet. La sensation doit être neutre, ni froide ni chaude. Vous n’avez pas besoin d’utiliser un thermomètre pour le savoir.

    Veillez à faire remuer le lait, et non à le secouer, autour du biberon pour aider à répartir la crème et le lait ensemble. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’avoir des zones froides et chaudes.

    32 à 78℉ (0 à 25°C) : Vous pouvez donner du lait à votre bébé en toute sécurité dans cette plage de températures. Certains bébés refuseront le lait aussi froid, et ce n’est pas optimal pour la digestion du bébé. Qui peut les en blâmer ? Ils sont habitués au lait chaud !

    98℉ (37°C) : C’est la température moyenne de votre corps, c’est donc une température cible idéale pour le lait maternel. Il sera exactement comme ce que le bébé recevra du sein de sa mère. À cette température, vous n’avez pas à craindre que les nutriments ou les qualités probiotiques du lait maternel soient diminués.

    99 à 105℉ (37 à 39°C) : Dans cette fourchette, le lait est considéré comme sûr et tiède. Il peut être légèrement plus chaud que la température du sein d’une mère, mais il n’est pas assez chaud pour blesser votre bébé ou détruire les nutriments.

    106℉ et plus (40°C et plus ) : Il n’est pas recommandé de chauffer le lait maternel à cette température. Vous risquez de brûler la bouche de votre enfant. Des études nous montrent que la qualité du lait maternel commence à diminuer lorsqu’il est chauffé à cette température et au-delà.

    Comment chauffer du lait maternel congelé

    Si vous conservez votre lait maternel au congélateur, vous devez suivre quelques conseils pour le réchauffer correctement.

    Décongelez à l’avance : Tout d’abord, si vous pouvez vous en souvenir, faites passer le lait maternel du congélateur au réfrigérateur la veille du jour où vous devez l’utiliser. Cette étape est plus efficace si vous savez que vous devez partir le lendemain, par exemple si vous devez aller au travail.

    Une petite quantité de stockage : Un sac de lait maternel mettra 8 à 24 heures à décongeler au réfrigérateur, il est donc préférable de le mettre la veille au soir. Stockez vos sachets en portions de 2 à 4 onces pour accélérer le processus.

    Si vous souhaitez réchauffer immédiatement le lait maternel congelé, placez-le dans une tasse d’eau fraîche. Il doit être à la température ambiante, pas chaud ou tiède. Vous devrez peut-être changer l’eau car le lait congelé modifie la température de l’eau.

    Maintenant que le lait maternel est décongelé, commencez à augmenter progressivement la température de l’eau. La température de l’eau ne doit pas dépasser 104 degrés Fahrenheit (40°C) . Il faut environ 20 minutes pour que l’eau atteigne la température voulue si vous le faites lentement mais correctement.

    Récapitulatif des étapes pour réchauffer le lait maternel congelé :

    – Essayez de sortir le lait la veille pour le laisser décongeler dans le réfrigérateur.

    – Si vous ne le faites pas, mettez le lait dans une tasse d’eau froide. Laissez-le décongeler lentement et changez l’eau si nécessaire.

    – Augmentez progressivement la température du lait pour atteindre la bonne température du lait.

    Comment chauffer du lait maternel réfrigéré

    L’avantage de chauffer du lait provenant du réfrigérateur est qu’il est déjà décongelé, donc la moitié du travail est faite. Certaines personnes vous disent simplement de faire couler de l’eau sur le biberon ou le sac jusqu’à ce qu’il soit réchauffé. Le problème est que vous gaspillez beaucoup d’eau.

    La façon la plus simple de réchauffer du lait maternel réfrigéré est de le mettre dans un bol d’eau chaude. Attendez 15 à 20 minutes, puis revenez vérifier le lait.

    Une autre méthode simple consiste à laisser votre biberon de lait réfrigéré sur le comptoir pour qu’il atteigne la température ambiante. Le seul inconvénient de cette méthode est qu’il ne faut pas la laisser dehors pendant plus de deux heures. Cela peut accélérer le processus de réchauffement.

    Surtout, ne chauffez pas le lait sur la cuisinière et ne chauffez jamais le lait maternel au micro-ondes. Vous ne feriez que détruire tous les bons nutriments contenus dans votre lait.

    Étapes pour réchauffer du lait maternel réfrigéré :

    – Mettez-le dans un bol d’eau chaude.

    – Attendez 15 à 20 minutes. Vérifiez le lait.

    Faut-il utiliser un chauffe-biberon pour réchauffer le lait maternel ?

    Vous pouvez utiliser un chauffe-biberon si vous le souhaitez, mais ce n’est pas nécessaire une fois que vous avez appris à réchauffer du lait congelé ou réfrigéré avec de l’eau.

    L’utilisation d’un chauffe-biberon risque de surchauffer le lait, réduisant ainsi ses propriétés bénéfiques. Assurez-vous de lire et de suivre les instructions. Chaque chauffe-biberon est différent et la lecture des instructions permet de réduire le risque de surchauffe du lait.

    Si vous décidez d’utiliser un chauffe-biberon, veillez à en choisir un qui fait circuler de l’eau plutôt que d’utiliser la technologie de la vapeur. La vapeur a tendance à créer des points chauds et une distribution inégale de la chaleur, et à chauffer le lait trop fort.

    Assurez-vous également qu’ils utilisent une minuterie pour arrêter le processus. Vous devez pouvoir régler une minuterie pour vous assurer qu’il ne chauffe pas pendant une demi-heure parce que vous avez oublié de le prendre ! Le minuteur doit émettre un signal sonore pour vous alerter et arrêter le processus de chauffage.

    Quelle est la durée de conservation du lait maternel chauffé ?

    Le lait chauffé a une durée de conservation plus courte que le lait fraîchement pompé. Une fois que le lait maternel congelé ou réfrigéré est réchauffé à température ambiante, les experts recommandent de l’utiliser dans les deux heures. Cette recommandation penche du côté de la prudence. De nombreuses mamans le laissent reposer plus longtemps sans s’inquiéter, mais 2 heures est le délai optimal.

    Vous devriez essayer d’éviter de donner les restes de lait à votre bébé. Une fois la salive introduite dans le lait maternel, les bactéries passent dans les biberons. Le risque est faible, et les anticorps contenus dans le lait maternel correctement chauffé devraient combattre les bactéries. Toutefois, il est judicieux d’opter pour la prudence.

    C’est une autre raison pour laquelle il est préférable de conserver le lait en petites portions. Le stockage en portions de 2 à 4 onces permet de décongeler et de réchauffer le lait plus rapidement, et vous n’avez pas à gaspiller de lait supplémentaire si votre bébé ne termine pas son biberon.

    Quand le lait maternel se gâte ?

    Le lait maternel est formidable, mais il peut se gâter. En fait, s’il est conservé plus longtemps que conseillé, il peut se gâter. Voici quelques signes à surveiller :

    Une mauvaise odeur : Le lait maternel gâté sent un peu comme le lait de vache gâté. Il a une odeur distincte. Cependant, certaines mères signalent que leur lait dégage une odeur métallique ou savonneuse. Cela ne signifie pas que votre lait est mauvais. Elle est plutôt causée par des niveaux plus élevés de lipase, et la plupart des bébés boivent également ce lait.

    Un mauvais goût : Si vous doutez de la fraîcheur de votre lait, goûtez-le. Si votre lait a un goût aigre, il n’est pas bon à donner à votre bébé.

    Une conservation inadéquate : Le lait maternel reste frais au réfrigérateur pendant trois à cinq jours. Au-delà, le lait n’est plus bon. Assurez-vous de conserver votre lait au milieu du réfrigérateur plutôt que dans la porte. C’est dans la porte que la température change le plus.

    Des couches séparées qui refusent de se mélanger : Le lait maternel se sépare généralement en couches grasses et non grasses lorsqu’il est stocké. Vous le remarquerez dans les biberons laissés au réfrigérateur. Le lait qui est encore bon se mélangera avec un léger tourbillon. Si votre lait ne se mélange pas lorsqu’on le fait tourner ou s’il y a des morceaux, il est gâté.

    Si vous n’êtes pas sûr, soyez prudent ! Jetez-le. C’est mieux que de rendre votre bébé malade.

    Nous croyons devoir prévenir nos visiteurs que :

    • nous gagnons de petites commissions pour la promotion des produits d'Amazon .
    • Ces dites commissions n'ont pas un impact sur le prix final du produit qui restera inchangeable bien évidemment .

    Cette article vous a-t-il été utile!
    [Total: 0 Average: 0]