Comprendre les coliques chez les nourrissons

peut on prevenir les coliques

Nous croyons devoir prévenir nos visiteurs que :

  • nous gagnons de petites commissions pour la promotion des produits d'Amazon .
  • Ces dites commissions n'ont pas un impact sur le prix final du produit qui restera inchangeable bien évidemment .

        Votre bébé est en bonne santé, bien nourri et porte une couche propre, mais il pleure depuis des heures. Tous les bébés pleurent, mais les bébés souffrant de coliques pleurent plus que d’habitude. Cela peut être très frustrant pour les parents, mais la bonne nouvelle est que les coliques sont temporaires et que vous n’êtes pas seul. Les coliques commencent généralement lorsque les bébés ont environ 3 semaines et se terminent lorsqu’ils atteignent 3 à 4 mois. Environ 40 % des bébés peuvent souffrir de coliques. Cette affection se manifeste par des pleurs fréquents – qui ne sont pas dus à un problème médical – souvent le soir, pendant trois heures ou plus, et de façon régulière.

Pourquoi les coliques surviennent-elles ?

« La cause des coliques n’est pas encore bien comprise. Certains pensent que c’est dû à une immaturité neurologique ou à une acclimatation au monde extérieur à l’utérus, ce qui peut rendre certains bébés irritables pendant une courte période »

Explique Sona Sehgal, MD, gastro-entérologue pédiatrique. Certains bébés sont plus sensibles aux stimulations que d’autres. On pense également qu’un bébé souffrant de coliques peut réagir à des gaz, à un reflux acide ou à une allergie alimentaire, bien que les recherches à ce sujet ne soient pas concluantes. Le Dr Sehgal, qui est rattaché au Children’s National de Washington, D.C., suggère aux parents de discuter des symptômes de leur bébé avec un pédiatre. Le médecin peut vous aider à gérer le problème, par exemple en essayant différentes mesures de confort ou en changeant de position d’alimentation. Comme la cause peut varier, il n’existe pas de traitement éprouvé pour les coliques. Cependant, vous pourrez peut-être réconforter votre bébé et raccourcir ses épisodes de pleurs si vous parvenez à déterminer ce qui déclenche ses coliques. Elle recommande ci-dessous quelques techniques qui peuvent contribuer à apaiser votre bébé souffrant de coliques.

1. Allongez-le sur le ventre

Allongez votre bébé sur le ventre, sur votre ventre ou sur vos genoux. Le changement de position peut aider à calmer certains bébés souffrant de coliques. Vous pouvez également frotter le dos de votre bébé, ce qui est à la fois apaisant et peut aider à faire passer les gaz. En outre, le temps passé sur le ventre aide votre bébé à renforcer les muscles du cou et des épaules. N’oubliez pas de ne mettre votre bébé sur le ventre que lorsqu’il est éveillé et sous surveillance.

2. Le porter

Les bébés souffrant de coliques réagissent souvent bien lorsqu’on les tient. Être près de vous est réconfortant. Tenir votre bébé plus longtemps en début de journée peut contribuer à réduire les coliques le soir. L’utilisation d’un porte-bébé vous permet de garder le bébé près de vous tout en gardant vos bras libres.

3. Faire des mouvements répétitifs

Le fait de faire bouger votre bébé peut suffire à calmer les coliques. Faites un tour en voiture avec votre bébé ou mettez-le dans une balançoire pour bébé.

4. Tenez-le en position verticale après l’avoir nourri

Le reflux acide qui provoque des symptômes, ou reflux gastro-œsophagien (RGO), peut être un facteur contribuant aux coliques de certains bébés. Les bébés atteints de RGO ont des brûlures d’estomac parce que le lait maternel ou le lait maternisé remonte dans leur œsophage. Tenir le bébé en position verticale après la tétée peut réduire les symptômes de reflux acide. S’allonger sur le dos ou s’incliner dans un siège auto après le repas peut aggraver les symptômes et rendre le bébé grincheux.

5. Utiliser des céréales pour nourrissons pour épaissir le lait

Les céréales de riz pour nourrissons peuvent être ajoutées au lait maternel ou au lait maternisé comme agent adoucissant. Certains médecins recommandent cette méthode comme autre moyen d’essayer de réduire les épisodes de reflux acide chez les bébés atteints de RGO. Ajoutez 1 cuillère à soupe de céréales de riz à 1 once de lait maternisé ou de lait maternel pompé. Il se peut que vous deviez élargir un peu le trou de la tétine du biberon de votre bébé pour que le liquide soit plus épais. Assurez-vous de consulter votre pédiatre avant d’essayer cette astuce, car il existe plusieurs risques associés à cette pratique et la plupart des pédiatres ne la recommandent plus.

6. Changer le lait maternisé

L’inconfort dû à une intolérance ou à une allergie aux protéines du lait peut également être en partie responsable des coliques de votre bébé, bien que cela soit peu fréquent si les pleurs ou l’agitation sont le seul symptôme. Dans ce cas, le passage à une lait en poudre élémentaire ou contenant une source de protéines différente peut le rendre plus facile à digérer. Il faut environ deux jours pour constater une amélioration. Si votre bébé pleure toujours au même rythme, l’intolérance ou l’allergie n’est peut-être pas en cause. Si vous décidez d’essayer un autre lait infantile, vous pouvez le faire. Il faut compter environ deux jours pour constater une amélioration. Si votre bébé pleure toujours au même rythme, l’intolérance ou l’allergie n’est peut-être pas en cause. Si vous décidez d’essayer une autre préparation et que vous ne constatez aucun changement au niveau des pleurs de votre bébé, il n’est généralement pas utile de continuer à essayer d’autres préparations. Consultez votre médecin pour savoir quelle préparation utiliser.

          Voici d’autres mesures que vous pouvez prendre pour calmer les coliques de votre bébé :

– l’emmailloter ou l’envelopper dans une couverture douce

– le masser avec des huiles essentielles

– lui donner une tétine

– utiliser un appareil à bruit blanc pour l’aider à s’endormir

– le placer dans une pièce relaxante, ni trop chaude, ni trop froide, avec un éclairage doux

– lui donner des gouttes de gaz contenant de la siméthicone, un ingrédient qui aide à soulager la douleur causée par les bulles de gaz ; cela peut aider si votre bébé a des gaz.

Cet article est purement informatif. Il ne saurait remplacer les avis ou les conseils du médecin.

Cette article vous a-t-il été utile!
[Total: 0 Average: 0]