Lait de chèvre ou lait de vache ? Lequel choisir pour mon bébé ?

lait de chèvre

Nous croyons devoir prévenir nos visiteurs que :

  • nous gagnons de petites commissions pour la promotion des produits d'Amazon .
  • Ces dites commissions n'ont pas un impact sur le prix final du produit qui restera inchangeable bien évidemment .

 Lorsque vous nourrissez votre nouveau-né, il est normal qu’il régurgite un peu de lait.

      Cependant, s’il vomit après chaque repas, s’il souffre de diarrhée, de reflux ou de coliques, il se peut que son estomac sensible ne tolère pas le lait maternisé.

      Surtout si vous êtes déjà passé d’un lait en poudre non biologique à un autre biologique, il peut être décourageant de découvrir qu’il n’est toujours pas à l’aise.

      La bonne nouvelle ? La réponse pourrait être aussi simple que de passer à un lait de chèvre.

      Aujourd’hui, nous vous expliquons les différences entre cette variante et les laits maternisés à base de lait de vache. Ces connaissances peuvent vous guider vers une solution qui permettra à votre bébé d’être rassasié et satisfait.

Vous êtes prête à en savoir plus ? Commençons.

Caractéristiques nutritionnelles

      Sur le plan nutritionnel, les laits maternisés au lait de chèvre et au lait de vache sont similaires.

      Si le lait de chèvre est plus riche en certaines vitamines et minéraux, le lait de vache est plus riche en acide folique et en vitamine B12. Si ces éléments sont importants lorsque vous l’achetez en gallons pour le faire consommer à toute votre famille, ils ne le sont pas autant dans les préparations pour nourrissons.

Pourquoi ?

      Les laits maternisés sont enrichis pour les bébés, ce qui signifie qu’ils sont conçus pour inclure le mélange parfait de vitamines et de minéraux pour ressembler au lait maternel.

       À cet égard, le lait de chèvre est idéal, car il est créé dans le pis de la chèvre. Il s’agit donc d’une sécrétion apocrine, qui imite la production du lait maternel humain, qui provient des glandes mammaires (apocrines) de la mère.

       En outre, le nombre élevé de peptides et d’acides aminés libres présents dans le lait de chèvre contribue à sa couleur blanche pure. Il contient également toute la vitamine A et très peu de provitamine A, ou carotène. Vous remarquerez que le lait de vache, en comparaison, est plus jaune, en raison de la présence plus importante de carotène.

Digestibilité

      Si votre bébé a tendance à avoir du mal à digérer son lait maternisé ou présente des signes d’allergie au lait de vache, le lait de chèvre Bio peut lui être bénéfique.

       Il est souvent présenté comme une alternative hypoallergénique au lait de vache, et il y a quelques explications scientifiques derrière ce raisonnement. Passons en revue chacune d’entre elles.

Acides gras

      La différence essentielle entre les deux types de lait réside dans leur teneur en graisses.

      Le lait de chèvre contient plus d’acides gras essentiels (linoléiques et arachidoniques) que le lait de vache. En même temps, il contient 30 à 35 % d’acides gras à chaîne moyenne (C6-C14) MCT, alors que le lait de vache n’en contient que 15 à 20 %. Ces acides plus courts sont plus faciles à absorber par notre organisme que les acides gras à longue chaîne, ce qui rend le lait de chèvre plus digeste.

      Un autre avantage ? Le lait de chèvre contient des globules gras plus petits que le lait de vache. Ainsi, ils créent une plus grande surface qui permet une dégradation enzymatique plus efficace.

      De là, lorsqu’il atteint l’intestin de votre bébé, le lait de chèvre crée un caillé plus doux, plus petit et plus lâche que le lait de vache. Il est donc plus doux et plus facile à digérer.

Teneur en caséine

       Les caséines sont des protéines conjuguées que l’on trouve couramment dans le lait des mammifères. Alors que les nourrissons âgés de sept à douze mois ont besoin d’environ 11 grammes de protéines par jour, environ 7 % d’entre eux sont allergiques aux protéines du lait.

       La caséine présente dans le lait de vache représente environ 80 % de ses protéines totales, alors qu’elle ne représente que 20 à 45 % des protéines du lait humain.

       Les principales caséines du lait de vache sont les suivantes :

– les caséines alpha(s1) et alpha(s2)

– la ß-caséine

– la kappa-caséine

      Outre la β-lactoglobuline (protéine du petit-lait), la caséine alpha(s1) peut déclencher des réactions allergiques, notamment chez les nouveau-nés. Le lait de chèvre contient une quantité plus faible d’alpha(s1) caséine et de β-lactoglobuline, ce qui le rend plus facile pour le ventre de votre bébé et moins susceptible de provoquer une réaction indésirable.

      Les protéines présentes dans le caillé du lait de chèvre se dégradent plus rapidement que celles du lait de vache, ce qui le rend également plus tolérable.

     Gardez à l’esprit que si le lait de chèvre peut être plus pauvre en protéines de lactosérum et en caséines spécifiques que le lait de vache, les fabricants de laits maternisés Bio adapteront leurs ingrédients pour s’assurer qu’ils sont aussi proches que possible du lait maternel.

      Prenez par exemple la formule au lait de chèvre Kabrita. Cette marque biologique présente un ratio lactosérum-caséine qui imite le ratio présent dans le lait maternel !

comprimés sterilisants

Lactose

      Le lait de chèvre et le lait de vache contiennent tous deux un type de sucre appelé lactose. Il s’agit de l’hydrate de carbone naturellement présent dans le lait maternel des mammifères.

      Les fabricants de préparations pour nourrissons de premier ordre, comme Holle, imitent le lait maternel en utilisant du lactose biologique comme principal glucide énergétique dans leurs produits de première étape.

     Le lait de chèvre Holle va encore plus loin dans sa version Phase 1, en utilisant à la fois du lactose biologique et de la maltodextrine biologique, un glucide provenant du maïs.

     Contrairement au saccharose ou au sirop de maïs à haute teneur en fructose, la maltodextrine n’est pas un sucre. C’est un agent épaississant insipide qui permet à Halle de réduire la quantité de lactose dans sa préparation au lait de chèvre tout en donnant à votre bébé tous les glucides dont il a besoin pour grandir.

comprimés sterilisants

Cet article est purement informatif. Il ne saurait remplacer les avis ou les conseils du médecin.

Cette article vous a-t-il été utile!
[Total: 0 Average: 0]