Les tire-laits – utilisations, avantages et limites

Nous croyons devoir prévenir nos visiteurs que :

  • nous gagnons de petites commissions pour la promotion des produits d'Amazon .
  • Ces dites commissions n'ont pas un impact sur le prix final du produit qui restera inchangeable bien évidemment .

Si nous parlons beaucoup des avantages du lait maternel et de la facilité avec laquelle les mères peuvent nourrir leur bébé avec ce merveilleux aliment, nous avons souvent tendance à oublier que même l’allaitement a ses limites. Vous n’êtes pas d’accord ? Pensez aux mamans qui travaillent ou à celles qui doivent trouver un équilibre entre la maison et les autres tâches extérieures tout en s’occupant d’un nouveau-né. Dans de telles situations, l’allaitement peut souvent devenir fatigant et difficile à gérer, surtout sans l’intimité et le confort de votre maison. Compte tenu des perspectives sociétales, l’allaitement en public est souvent considéré comme un tabou dans nombreuses sociètés . En outre, l’apathie du public à l’égard des nouvelles mères ne fait que rendre l’ensemble du processus plus fastidieux. 

     Mais les mamans urbaines modernes ont aujourd’hui un choix, et un bon choix : les tire-laits. Pour les mères qui doivent s’éloigner de leur bébé, le tire-lait est une bénédiction. Bien que les mamans de la nouvelle ère aient entendu parler du tire-lait, il reste pour beaucoup un objet étranger, avec de nombreuses réserves, notamment en termes d’utilisation et d’efficacité. Nous vous proposons ici une présentation guidée des tire-laits et de leur fonctionnement, afin de vous aider à faire un choix éclairé.

Quelle est l’utilité d’un tire-lait ?

Un tire-lait permet à une mère qui allaite de pomper et de stocker le lait maternel afin de permettre au bébé de profiter des avantages de l’allaitement même lorsque la mère n’est pas là. Les mères qui travaillent peuvent ainsi s’assurer que leur bébé reçoit la part d’allaitement qui lui revient malgré la distance. Mais ses avantages ne sont pas limités aux mères qui travaillent, même les mères au foyer peuvent utiliser un tire-lait pour conserver le lait et demander à une assistante de donner la tétée en cas de besoin tout en rattrapant leur temps libre.

Un tire-lait est également utile si le bébé n’arrive pas à prendre le sein.

(l’enfant est incapable de téter ou de s’accrocher aux mamelons de sa mère)

mais la mère allaite suffisamment pour produire un lait de bonne qualité. Le fait de tirer une quantité suffisante de lait peut également aider à nourrir 24 heures sur 24 les bébés prématurés qui peuvent avoir besoin de plus d’attention et d’un apport adéquat de lait maternel.

       Le pompage continu peut également épargner à une nouvelle mère les griffes de l’engorgement et la lourdeur des seins.

Comment choisir le bon tire-lait ?

image credit : youla*ru

      Le choix d’un tire-lait dépend de l’usage et des besoins de la mère. S’il s’agit d’une utilisation occasionnelle, un tire-lait manuel fera l’affaire. Mais si la mère prévoit de reprendre le travail et que le bébé a moins de six mois, un tire-lait électronique sera plus pratique », explique Sonali Shivlani, conseillère en grossesse, lactation et nutrition infantile certifiée au niveau international.

       Un aspect important à garder à l’esprit lors du choix d’un tire-lait est de s’assurer de choisir des phalanges ou des protections adaptées aux mamelons et de les positionner correctement pour éviter toute gêne ou irritation. Un bon tire-lait imite l’action de succion du bébé et ne provoque aucune douleur.

       Lorsqu’on utilise un tire-lait électrique, il suffit de mettre les phalanges sur le mamelon et de démarrer la machine. Le lait sera recueilli dans le récipient qui lui est attaché. Un bon tire-lait électrique peut nécessiter jusqu’à 15 minutes pour tirer le lait des deux seins. Si l’on est pressé, l’utilisation d’un double tire-lait entièrement automatique sera d’une grande aide.

         Dans le cas d’un tire-lait manuel, la mère devra extraire le lait à l’aide d’une pompe à succion ou en tirant sur un piston. Une pompe manuelle prend du temps et demande trop d’efforts. Avec un tire-lait manuel, il faut parfois jusqu’à 45 minutes pour tirer le lait des deux seins.

        Lorsque vous choisissez un tire-lait, il est important d’en choisir un qui possède des options de vitesse et d’aspiration variables, car cela permettra à la maman de régler la vitesse en fonction de son confort et du style de succion de son bébé », explique Sonali.

        N’oubliez pas qu’il faut un certain temps pour s’habituer à la pompe. Avant de commencer le processus de stockage proprement dit, il est donc nécessaire de faire quelques essais avec la pompe pour s’y habituer. Commencez par le niveau d’aspiration le plus bas, puis augmentez progressivement la vitesse.

N’oubliez jamais de stériliser toutes les parties du tire-lait (celles qui peuvent être stérilisées) après chaque utilisation.

Quelle est la bonne façon de conserver le lait maternel ?

     Il existe plusieurs façons de conserver le lait maternel et de l’utiliser ultérieurement. Les points suivants doivent être pris en compte lors de la conservation du lait maternel :

– Conservez toujours le lait maternel dans des récipients approuvés pour les bébés, des récipients en acier ou des sacs de conservation du lait. Évitez les récipients en verre, car les cellules du lait maternel peuvent adhérer au verre et ne pas être transmises au bébé », explique Sonali.

-Le lait maternel peut être conservé à température ambiante pendant environ quatre heures après sa collecte. Si l’on doit le conserver pendant une période plus longue, il faut le placer dans le réfrigérateur, de préférence à l’arrière de la partie principale du réfrigérateur. Pour un stockage à long terme, il est conseillé de le conserver au congélateur », ajoute Sonali.

– Le lait frais réfrigéré doit être utilisé dans les cinq jours suivant son stockage, tandis que le lait dans le congélateur peut être conservé jusqu’à deux semaines.

– Un compartiment de congélation avec porte séparée, à une température de 0 degré F, peut conserver le lait pendant trois à six mois et un congélateur vertical à une température de -4 degrés F peut conserver le lait jusqu’à 12 mois. N’oubliez jamais que plus vous conservez le lait, plus sa qualité se dégrade. Essayez de finir le lait stocké avant qu’il n’atteigne la limite du « nombre maximum de jours » de stockage.

Cet article est purement informatif. Il ne saurait remplacer les avis ou les conseils du médecin.

Cette article vous a-t-il été utile!
[Total: 0 Average: 0]